Comment utiliser l’analytics sans abuser de la vie privée de vos utilisateurs ?

L’analytics est un outil incontournable dans le monde moderne des affaires. Aujourd’hui, il n’est plus rare de voir des entreprises utiliser Google Analytics ou d’autres outils de mesure de performance pour analyser les statistiques d’activités de leurs utilisateurs.

Les données personnelles et la vie privée sont devenues un problème pour les entreprises, à cause des révélations d’Edward Snowden à propos des agences du renseignement américaines qui espionnent les citoyens du monde entier. Les entreprises poussent également les utilisateurs à partager leurs données personnelles avec elles.

Il est donc légitime de se demander si l’analytics et le respect de la vie privée sont toujours compatibles.

1. Le rôle de l'analytics

L’analytics est une façon de surveiller et de mesurer le comportement de vos clients sur votre site web. Cela permet d’améliorer leur expérience en ligne en fournissant des informations pratiques et pertinentes. Les données qui sont collectées peuvent vous aider à identifier les meilleurs moments pour lancer des promotions, à mettre en place des stratégies de marketing, à trouver les produits les plus populaires, à identifier les problèmes potentiels sur le site web, et à développer vos stratégies commerciales.

En effet, les données sont un élément clé dans les entreprises qui souhaitent apprendre des informations sur leurs clients et leurs produits. À travers le temps et à travers différents sites Web, les données peuvent être utilisées pour identifier des tendances et des modifications dans l’utilisation du site internet. Les outils d’analytiques techniques et d’analyse de données sont utilisés pour analyser les données du site, évaluer ses performances afin d’apporter des améliorations.

2. Quels sont les types d'analytics ?

Il y a différents types d’analytics. Le marketing analytique peut être divisé en plusieurs catégories : l’analyse de l’auditoire, des métriques, de la fréquence et du comportement et des données d’inventaire. Il existe des analytics pour les entreprises qui sont spécifiques à l’utilisation de leurs services et il existe des analytics qui sont plus généralistes. Les entreprises peuvent utiliser ces analyses pour prendre des décisions stratégiques à long terme, tout en réduisant leurs coûts et en atteignant leurs objectifs. Ils peuvent également les utiliser pour évaluer la réussite de leur site Web, les partages sur les réseaux sociaux, les ventes et la fréquentation de leurs sites.

Les entreprises ne sont pas les seules à pouvoir exploiter l’analytics. En effet, n’importe quel individu ayant un site web par exemple et souhaitant améliorer son fonctionnement et augmenter ses performances peut avoir recours à ces outils.

Chez Codology, nous conseillons toujours à nos clients d’utiliser l’analytics et proposons un accompagnement sur mesure.

3. Quels sont les types de données récoltées ?

Par le biais de l’analytics, il est possible de collecter des données sur les visites d’un site Web. Ces données comprennent l’âge du visiteur, le lieu, l’heure et la durée de la visite. Les données sont également collectées sur les différentes pages que la personne a visitées avant et après une visite sur votre site Web. L’analytics vous donne également des renseignements sur les technologies utilisées pour vous rendre sur ce site et les marques de moteur de recherche.

On peut donc recueillir des données sur tous les aspects de votre activité en ligne avec l’analytics. Les informations sont disponibles en temps réel et peuvent être utilisées pour atténuer les problèmes, identifier les opportunités et suivre les tendances. Cela vous permet de prendre des décisions rapides et efficaces, de comprendre votre clientèle, de contrôler votre budget et de générer plus de revenus.

4. Comment exploiter les données récoltées ?

Les outils d’analytics proposent tous des systèmes d’exploitation de données plus ou moins précis. C’est ce que l’on appelle la plus part du temps des dashboards. Ils regroupent des graphs, des camemberts, des calculs ou encore des statistiques basés sur les données récoltées. Ainsi, d’une façon très simple et graphique, il est possible d’exploiter ces données puis de les extraits sous forme de compte rendu d’analyse.

Voici par exemple un dashboard type sur l’outil : Google Analytics.

screenshot-google-analytics-tool-backoffice-example

5. Matomo, la solution open-source et respectueuse de la vie privée

matomo-logo

Matomo est une solution d’analyse Web qui se concentre sur la vie privée et la confidentialité des données.

Cette solution gratuite et open-source est compatible avec les principaux navigateurs et est facile à installer. Il peut également être intégré avec différents CMS tels que WordPress, Joomla, Magento et PrestaShop.

screenshot-matomo-analytics-tool-website

Il offre une large gamme d’outils et de fonctionnalités au développeur, ainsi qu’à l’utilisateur final. A savoir, que contrairement à la plus part des autres outils, Matomo ne stocke pas les données personnelles de ses utilisateurs et ne stocke pas les informations de navigation individuelles de ses utilisateurs.

Ce service se sert de cookies pour mesurer le trafic des visiteurs, ce qui donne des informations sur les tendances de navigation, la popularité des pages, la conversion des visiteurs et la réponse à la publicité.

screenshot-matomo-analytics-tool-backoffice-example

Matomo est donc une solution open-source et respectueuse de la vie privée qui peut être utilisée par des entreprises, des associations et des particuliers.

Chez Codology, nous sommes très sensibles au respect de la vie privée ainsi qu’à la protection des données. Ainsi, nous utilisons Matomo et l’avons mis en place pour des dizaines de clients. Vous avez besoin d’aide ? N’hésitez pas et contactez-nous.


Related Tags: